Avis générales de passation de marchés

REPUBLIQUE DU SENEGAL

AVIS GENERAL DE PASSATION DE MARCHES

Programme multinational de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel - composante Sénégal (P2RS SENEGAL)

N° d’identification du Projet : P-Z1-AAZ-023

N° Prêt FAD : 2100150032893

Le Gouvernement de la République du Sénégal a obtenu du Fonds africain de développement (FAD) un Prêt de 22,0 millions d’UC afin de financer le Programme multinational de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel - Composante Sénégal (P2RS SENEGAL).

Le but du programme est de renforcer la résilience des populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel. La stratégie de développement de la résilience est axée sur le développement du pastoralisme, de l’irrigation, et des marchés régionaux d’intrants et de produits agricoles ainsi que le renforcement de la capacité d’intervention des institutions privées, publiques et communautaires du secteur agricole. Elle met également l’accent sur l’élargissement des opportunités économiques pour les femmes et les jeunes.

Le P2RS-Sénégal s’exécutera à travers les trois composantes suivantes : (i) Développement des infrastructures rurales, (ii) Développement des chaînes de valeur et des marchés régionaux, et (iii) Gestion et coordination du projet. Les principales sous-composantes et activités associées se résument comme suit :

Développement des infrastructures rurales :

A1 Aménagements hydro-agricoles : (i) réalisation d’ouvrages de collecte d'eau (extension de petits systèmes d'irrigation (500 ha), et construction de 16 ouvrages diversifiés, (ii) réhabilitation et aménagement de 1.450 ha en aval des petits barrages, aménagement de 300 ha de bas-fonds rizicoles et de plus de 820 ha de micro périmètres irrigués, (iii) récupération de 5.000 ha de terres salées, réhabilitation et sécurisation de 3.000 ha.

A2 Aménagements pastoraux : (i) réalisation d’infrastructures pastorales (réhabilitation /construction de 4 marchés à bétail, de 6 parcs de vaccination et 6 tanks pour lait, (ii) aménagement de 30 mares et points d'eau pastoraux.

A3 Infrastructures de conservation, de transformation et de commercialisation : constructions de 6 magasins d'aliments de bétail, de 36 magasins communautaires, de 18 magasins, de 6 bâtiments abritant des minilaiteries, de 22 km de pistes rurales et mise en place de 50 plateformes multi fonctionnelles.

A4 Infrastructures socioéconomiques de base : réalisation de 45 points d'eau villageois, construction de 6 centres de formation et d'alphabétisation, et de 6 centres de santé.

A5 Infrastructures et aménagements aquacoles : réalisation de 12 mieleries, de 2 infrastructures de production de poissons marchands, d’une unité de fabrique d'aliments de poissons, de 6 écloseries, de 6 fermes de pré grossissement, de 6 fermes de grossissement, de 6 aires de séchage de poisson.

A6 Infrastructures et aménagement sylvicoles ; confection de pare-feu, reboisements communautaires, mises en défens des aires protégées, confection de Zaï, confection demi-lune, confection de cordons pierreux, plantations champêtres et linéaires, etc.

A7 Infrastructures de développement des filières animales : Installation de 600 ateliers d'embouche bovine et de 2.000 ateliers d'embouche ovine.

A8 Assistance technique : Etudes, contrôle et supervision de travaux Développement des chaînes de valeur et des marchés régionaux : (i) renforcement des capacités comprenant la formation et la sensibilisation des acteurs, (ii) développement des filières végétales (iii) développement des filières animales, (iv) renforcement de la nutrition (v) mise en œuvre du CGES par la création de 02 stations agro-météorologique, (vi) protection et gestion des ressources naturelles, (vii) développement de la pêche et de l’aquaculture, (viii) amélioration de l’accès aux marchés et aux financements, (ix) renforcement des capacités des services techniques (x) appui en petits matériels et équipements de conservation. Gestion et coordination du projet : (i) réhabilitation du siège du programme (ii) acquisition de matériel roulant (iii) acquisition d’équipements informatiques, (iv) élaboration de manuel d'exécution et des procédures administratives et comptables (v) élaboration de la situation de référence et suivi-évaluation (vi) mise en œuvre de la stratégie de communication, (vii) évaluations à mi-parcours et finale (viii) audit environnemental et social (ix) audit comptable et financier du projet (x) assistance technique ponctuelle à l’Unité de gestion de projet.

Les modes d'acquisitions prévus pour les travaux, biens et services financés au moyen du prêt sont indiqués ci-après:

a) Travaux : Appel d’offres national pour les travaux d’aménagements hydro-agricoles, pastoraux et aquacoles, d’infrastructures de conservation, de transformation et de commercialisation, et d’infrastructures socioéconomiques de base. Consultation d’entreprises pour les travaux de réhabilitation de certains bâtiments (locaux UGP) et pour certains travaux de développement des filières végétales, animales et aquacoles.

b) Biens : Consultation de fournisseurs pour les acquisitions de véhicules, de motos, de matériel informatique et bureautique, de mobiliers, d’équipements et intrants agricoles, d’animaux géniteurs, de divers matériels et équipements.

c) Services : Sélection sur la base d'une liste restreinte: Pour le recrutement des bureaux d'ingénieur conseil chargés (i) des études et contrôle des différents travaux, (ii) d'une partie des activités de formation, (iii) des activités de suivi-évaluation et (iv) d'audit annuel des comptes.

Toutes les acquisitions de biens et de travaux financées sur les ressources du Fonds se feront conformément aux Règles et Procédures pour l’acquisition des biens et travaux du Fonds (édition de mai 2008, révisée en juillet 2012), en utilisant les dossiers types d’appel d’offres. Les services nécessaires à l’exécution du Projet seront acquis conformément aux Règles et procédures pour l’utilisation des consultants du Fonds, édition de mai 2008 révisée en juillet 2012, en utilisant les dossiers-types de demandes de propositions. Les premiers dossiers d’appel d’offres et les demandes de proposition devraient être disponibles au cours du dernier trimestre 2015. Les soumissionnaires intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires et devraient confirmer leur intention, à l’adresse suivante :

Unité de Gestion du Projet (UGP) / P2RS - Sénégal Adresse : Route des Pères Maristes, Enceinte de la DBRLA

Ville : Dakar Pays : Sénégal

Numéro de téléphone : (221) 77 557 06 63

Adresse électronique : mballoyou@yahoo.fr

Personne à contacter : Younoussa MBALLO, Coordonnateur

Plan Sénégal Emergent 

PSE
L’ambition de l’Etat du Sénégal est de favoriser une croissance économique à fort impact sur le développement humain. Pour ce faire, il s’agira de consolider les acquis, notamment en matière de gouvernance démocratique, et de recentrer les priorités dans la perspective de garantir durablement la stabilité économique, politique et sociale.

Acte III 

Acte III
La vision du Chef de l’Etat, qui guide la mise en œuvre de l’Acte III de la décentralisation, est d’« organiser le Sénégal en territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable à l’horizon 2022 ». A cet égard, l’objectif général consiste à élaborer une nouvelle politique nationale de décentralisation qui permet d’asseoir des territoires viables et compétitifs, porteurs d’un développement durable.

ODD 

odd

Objectif 2 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

République du Sénégal 

Coat
Le Sénégal se situe à l'avancée la plus occidentale du continent africain dans l'Océan Atlantique, au confluent de l'Europe, de l'Afrique et des Amériques, et à un carrefour de grandes routes maritimes et aériennes.

Contact

Programme de Renforcement de la Résilience à l’Insécurité Alimentaire et Nutritionnelle au Sahel (P2RS)

Route des Pères Maristes – Hann-Dakar, Enceinte DBRLA

BP 64 841 DK Fann

Tél : (+221) 33 832 82 71

Fax : (+221) 33 832 82 72

contact@p2rs.sn